Réinventer le bien-être au travail

Aujourd’hui, trois activités caractérisent le travail des étudiants : apprendre, expérimenter, créer. Ce sont des ingrédients essentiels à la résolution des problèmes complexes de la vie d’aujourd’hui. Pour comprendre comment leurs pairs travaillaient, la petite promotion du cours d.mobilier a a suivi une approche résolument centrée sur l’humain.

Penser le mobilier au service des usages, faciliter les services par l’objet : pour résoudre ce brief initial donné par les 2 enseignants de la d.school Benoit Christophe et Quentin Perchais, le terrain de jeu des étudiants a été les espaces de l’Ecole d’architecture de Marne-la-Vallée et de l’Ecole des Ponts ParisTech.

Observer le comportement des groupes de travail et de ses collègues, tester des principes d’aménagement, des idées de produits et des applications : les étudiants se sont appropriés la méthodologie du design thinking en prototypant et itérant de nombreuses fois. Chaque groupe a en effet travaillé sur des besoins bien identifiés grâce à une recherche ethnographique poussée. Plusieurs principes de design ont découlé de cette recherche : garantir l’intimité et le calme pour le travail individuel, mais aussi favoriser les interactions pour le travail en groupe, proposer des connections pour le matériel informatique, offrir un sentiment de confort pour se sentir « comme à la maison » ou encore garantir la mobilité du mobilier.

Le cours d.mobilier permet aux étudiants architectes de découvrir et d’appliquer la méthodologie du design thinking dans leur domaine d’étude : avec ce cours, ils ont non seulement la possibilité de pousser leurs idées jusqu’à la réalisation, mais surtout d’effectuer des recherches avec les utilisateurs pour comprendre leurs manières de fonctionner. « La méthode amène beaucoup de crédibilité à nos projets car toute la phase de recherche et de compréhension des usages justifie le résultat du prototype » explique l’un des étudiants Antoine Lecoeur.

Sur les cinq projets présentés, c’est surtout « Zia », un écran interactif sur roulettes qui a retenu l’attention : d’ailleurs, il a remporté le premier prix du jury au concours d.pitch 2018 et une formation au TechShop de Paris, partenaire du concours.

Partager

Les commentaires sont fermés.