Global Kick-off 2018 en Chine, le top départ du ME310

Le 24 octobre dernier, la ville chinoise d’Hefei a accueilli plus de 300 membres du réseau international SUGAR lors du Global Kick-Off, ou GKO, le lancement officiel du programme ME310.
De l’Italie à la Colombie, en passant par l’Australie, la Finlande et Paris bien entendu, étudiants, professeurs et partenaires industriels se sont rassemblés pour célébrer une nouvelle année de collaboration dans le cadre de ce programme initié en 1969 par le département Mechanical Engineering de l’Université de Stanford.

Pour la première fois cette année, l’événement se tenait en Asie. Avec la volonté de montrer le besoin planétaire d’innovation, la Chine – et plus précisément l’Université des Sciences et Technologies de Chine (USTC) – s’est proposée pour accueillir avec hospitalité et une organisation sans faille les 250 étudiants, 50 professeurs et 25 partenaires industriels. La semaine s’annonçait dense avec ateliers, conférences et visites, le tout sponsorisé par l’entreprise locale iFlyTek, spécialisée en IA. Le Global Kick Off est un événement majeur du programme annuel du ME310 : en plus d’introduire les équipes partenaires et de souder les liens entre les étudiants, il permet de livrer les outils nécessaires à la bonne conduite d’un projet d’innovation.

Le réseau SUGAR a été créé dans le cadre des partenariats internationaux du programme ME310. Les 24 établissements et institutions membres de ce réseau encadrent des équipes d’étudiants multidisciplinaires autour de projets d’innovation centrés sur l’utilisateur, par le design thinking. Cette année, la d.school Paris, membre du réseau depuis 2009, collabore avec la Hochschule Mannheim en Allemagne et l’entreprise Valeo.

La semaine a été ouverte en grandes pompes au coeur du Hefei Olympic Sports Center, tandis que les autres journées se déroulaient sur le campus de l’USTC. Les étudiants ont pu participer à des ateliers à la découverte de la culture design thinking, pour souder les liens entre les équipes internationales et faciliter leur collaboration au long de l’année, découvrir des outils pour analyser les solutions existante ou pour mettre en lumière les besoins des utilisateurs.

Le GKO était bien entendu l’occasion de participer au désormais traditionnel Paperbike Challenge, un vrai défi : produire un véhicule en carton propulsé par un étudiant qui doit en supporter un autre tout au long d’une série d’épreuve : une course assemblage (moins de 10 minutes), une course de vitesse, un jeu d’adresse et enfin un match qui ressemble à une sorte de polo. Cet événement permet aux étudiants d’acquérir des compétences en prototypage rapide, de se remettre de question rapidement pour itérer en cycles cours et d’acquérir une grande dynamique d’équipes. Pour conclure la semaine, des entreprises et institutions ont ouvert leurs portes aux participants afin de communiquer leur vision de la culture d’innovation en Chine.

Désormais de retour dans leurs pays respectifs, chaque équipe d’étudiants va continuer le développement de leur projet d’innovation. La prochaine grande étape du programme sera la présentation du premier trimestre en décembre, où les étudiants présenteront les résultats de la phase d’inspiration, de la recherche ethnographique et des rencontres avec les utilisateurs. À la fin du programme, en Juin 2019, c’est la Californie qui accueillera l’EXPO du réseau SUGAR, qui présente les prototypes pilotes de chaque projet développé au long de l’année.

Partager

Les commentaires sont fermés.