De l’eau propre pour les Galapagos

Une destination pour le moins originale est apparue dans les projets proposés cette année aux élèves du programme Innovacteurs de la d.school : les îles Galápagos, archipel de l’Équateur situé à 1200 kms des côtes d’Amérique du Sud.

Au-delà du simple voyage en terre inconnue, un véritable défi attendait les 3 étudiants, Maud, Raphaël et Benjamin, ainsi que leur coach Andres Bedoya : rendre l’eau distribuée aux foyers propre à la consommation, afin qu’ils puissent faire l’économie de quelques $ 1500 dépensés chaque année en eau embouteillée, actuellement leur unique source en eau potable. Afin de mener à bien cette mission, ils ont pu compter sur l’engagement de leurs collègues de l’Université San Francisco de Quito, Nicole Becerra, étudiante en ingénierie environnementale, et son encadrante Christina Muñoz.

Au cours d’un premier voyage au mois de février, la petite équipe est partie à la rencontre des habitants et acteurs locaux en lien avec la thématique, à l’instar du laboratoire GAIAS de l’USFQ, de politiques locaux ou encore de personnes impliquées socialement. Chaleureusement reçus par la présidente de la communauté, Paulina Cango, leur objectif était de dresser un premier panorama de solutions durables et peu coûteuses pour la population. En une semaine, de nombreux ateliers ont été réalisés avec les habitants de la communauté afin de les rendre acteurs du projet : vidéo participative, rencontres, interviews ou encore premiers prototypages.

De retour en France et avec l’appui de Bernard De Gouvello et de Régis Moilleron du LEESU (Laboratoire Eau, Environnement, Systèmes Urbains), et de Laurent Moulin du laboratoire des Eaux de Paris, l’équipe a développé une solution qu’elle souhaite tester et implémenter au cours de son deuxième voyage, qui se déroule actuellement.

La solution consiste en une combinaison de filtres couplée à une tuyauterie neuve, d’une valeur totale d’environ $ 500 et garantissant 6 mois d’eau potable aux familles qui l’implémenteront. En outre, la solution comporte un volet organisationnel prévoyant son déploiement de manière autonome par la communauté. Cette implémentation, allant de la gestion comptable des composants à leur installation finale, sera l’œuvre d’une équipe formée sur place par le groupe d’étudiants. Les résultats de ce beau projet seront communiqués à la d.school dans les prochains mois.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *